top of page

Trésorerie et début d'année



Notre caisse est en négatif.

En ce début d’année, nous sommes à 40,53€ en négatif, c’est-à-dire qu’actuellement, c’est de l’argent qu’on met de notre poche.

On vous explique ici comment on fonctionne niveau trésorerie, à quelles conditions on est chaudes de faire La Bonne Poire, et ce que vous pouvez faire pour participer à un monde plus juste <3



# Le prix libre

On fait le choix jusqu’ici de fonctionner en prix libre : c’est-à-dire, on communique sur les coûts réels de nos activités (location des salles, frais de fonctionnement du site web, …) et on laisse à chacun la liberté de contribuer à la hauteur de ce qu’il veut ou peut. C’est important pour nous que nos activités soient accessibles à toustes, parce que la question des masculinités et de la façon dont le patriarcat les façonne nous concerne toustes.


La situation “en négatif” dans laquelle on se retrouve n’est pas le fruit d’une mauvaise gestion (croyez-nous ;) ) : si à notre dernière activité chacun avait contribué à hauteur de 4,5€, ce qui avait été communiqué comme prix coûtant, nous aurions été à l’équilibre. Ça ne s’est pas fait. Bon dommage. Mais ne restons pas là-dessus et avançons ensemble.



# À quelles conditions fait-on La Bonne Poire ?

La Bonne Poire, à l’origine, c’est trois meufs. On a beaucoup réfléchi au projet en amont, sur les raisons qui nous poussaient à s’engager sur ce sujet et surtout aux conditions auxquelles on était prêtes à le faire.


Voici quelques balises que nous nous sommes mises (et avec lesquelles on ne déconne pas):

  1. Pas de one-to-one : C’est pour lutter contre la charge pédagogique que nous avons créé ces espaces collectifs de pédagogie par les pairs, où chacun·e peut mettre la main à la pâte, partager ses expériences, grandir au contact des autres. Nous, on est chaudes de créer et de faciliter ces espaces, mais jamais de se retrouver à faire de la pédagogie individuelle. Pour ça, pas besoin de La Bonne Poire, on a tout le reste de la vie :)

  2. C’est à notre rythme, selon notre énergie : c’est 100% du militantisme et du bénévolat et on s’engage envers nous-même à respecter nos ressources et nos limites. On ne se rémunère pas et on n’a passé aucun contrat : on ne doit rien à personne. Si notre énergie et notre temps à un moment passent dans le fait de rager contre les mecs qu’on côtoie dans nos vies personnelles, ou qu’on se retrouve prises dans l’épuisement militant ou professionnel, ou qu’on passe du temps dans nos réseaux de copines qui construisent des sororités de survie, à panser des plaies et à éponger des larmes, et bien tant pis, il n’y aura pas d’activité ou de newsletter ce mois-ci. Tout ça est prioritaire.

  3. On ne met pas d’argent de notre poche. Tout joue en notre défaveur : l’invisibilisation du travail de soin/care, du travail conversationnel, du travail relationnel, du travail émotionnel, du travail pédagogique, l’invisibilisation en général du travail des femmes et leurs plus faibles légitimation et rémunération. Alors on ne mettra pas un sous de notre poche. C’est un service qu’on rend : il n’a de sens que si l’initiative rencontre des personnes prêtes à saisir la perche, à emboîter le pas. Notamment en assumant une partie matérielle. C’est le minimum du minimum.



# Qu’est-ce que toi tu peux faire pour participer à un monde plus juste ?

On sait qu’il y a des gens très différents qui suivent La Bonne Poire, pour des raisons qui leur appartiennent. Des gens qui viennent aux activités, une fois de temps en temps ou de façon très régulière. Des gens qui lisent les newsletter et les font circuler, en parlent autour d’eux ou bien qui nous font parfois parvenir un retour pour nous partager ce qu’iels en pensent. Des gens qui adorent de loin qu’on existe, des gens qui mobilisent juste souvent l’exemple de La Bonne Poire dans des discussions.


Certain·es ont des moyens et d’autres moins. Certain·es mettent du cash dans le petit pot prix libre à nos activités, d’autres n’ont jamais eu l’occasion de contribuer financièrement depuis leur écran.


On vous propose deux options, toujours dans le cadre d’un prix libre et conscient :

  1. On n’aimerait pas débuter cette année en négatif. Ça ne fait pas du bien au moral. Alors si vous voulez nous faire un joli cadeau, faites-nous un virement sur le compte BE09 3630 2129 3257 avec en communication “ Retour d’ascenseur ” (et un p’tit mot gentil si vous voulez). Ces infos sont aussi disponibles dans l'onglet "Nous soutenir".

  2. En 2023, on ouvrira un compte sur une plateforme de dons récurrents, afin de permettre à celleux qui veulent contribuer de façon régulière. Pas de statut particulier pour les contributeurs ou d’accès à du contenu privé, juste une occasion d’emboiter le pas, de participer chacun·e à sa mesure à construire des espaces où on déconstruit, où on va à la rencontre des problèmes/traumas, où on construit un monde plus joyeux pour tous les genres. On vous tient au courant.



# Merci

Et pour finir, un grand merci pour votre attention et votre compréhension. Nous vous souhaitons une très belle année 2023, que nous espérons pleine de rencontres et de poires ! En tout cas, nous avons plein de chouettes projets en cours que nous vous communiquerons bientôt :)


留言


留言功能已關閉。
bottom of page